top of page

2022 Les chiffres clĂ©s du podcast, par Havas Paris et le CSA 🎧

Cette Ă©tude a Ă©tĂ© prĂ©sentĂ©e lors du Paris Podcast Festival, un festival autour du podcast qui se tient tous les ans au mois d'octobre - le CSA et le groupe Havas font un bilan de l’annĂ©e autour des pratiques du podcast.


Cet article reprend les chiffres de l’étude faite par le CSA (Consumer Science & Analytics) et Havas Paris : “Les français·es et le podcast natif”. Cette Ă©tude s’est tenue en ligne du 16 au 24 aoĂ»t 2022. Elle a regroupĂ© les rĂ©ponses de 1013 personnes dont 192 auditeur·rices hebdomadaires.


  • Quel contexte pour cette annĂ©e 2022 ? đŸ€”


Tout d’abord, revenons sur le contexte de cette annĂ©e 2022. Parce que, oui, durant l’annĂ©e 2022, il s’en est passĂ© des choses
 Un retour Ă  la vie normal aprĂšs des mois de confinement, la guerre en Ukraine, l'Ă©lection prĂ©sidentielle en France, l’inflation du prix de l’essence, les catastrophes climatiques de l'Ă©tĂ©, la variole du singe...


De quoi multiplier les crises d’angoisses
 Non ? 😬

Si on se penche sur les chiffres, on note une trĂšs lĂ©gĂšre baisse du taux d’auditeur·rices sur l’annĂ©e 2022. En effet on passe de 33% en 2021 Ă  32% en 2022. Cette baisse peut s’expliquer avec l’explosion du podcast qui a su sĂ©duire les confinĂ©.es des prĂ©cĂ©dentes annĂ©es. Ce point de diffĂ©rence n’est donc pas Ă  prendre comme une mauvaise augure pour le podcast mais plutĂŽt comme une stabilisation du taux d’auditeur·rices. 🎧


  • Le podcast, un compagnon du quotidien ?

C'est en tout cas le cas pour 79% des auditeur·rices hebdomadaires qui participent à l'étude. Le podcast est un média qui les accompagne le quotidien.


On peut expliquer ce phénomÚne par le caractÚre trÚs indépendant de ce média. Le podcast s'écoute partout, à tout heure, en ne faisant rien ou en étant en activité.


⏰ Quand ? L'Ă©tude montre que l'Ă©coute se fait en gĂ©nĂ©ral plutĂŽt le matin : 46% des auditeur·rices Ă©coutent des podcasts le matin contre 18% le soir. Les 36% restants sont rĂ©partis entre le midi, l'aprĂšs-midi et le dĂ©but de soirĂ©e.


đŸš¶â€â™€ïžOĂč ? À la question “À quelle frĂ©quence vous arrive-t-il d’écouter des podcasts natifs dans les lieux suivants?” les auditeur·rices rĂ©pondent : 85% pour le domicile, 67% pour la voiture, 61% pour les transports en commun, 59% dans la rue et 50% pour les lieux de travail.


Ces rĂ©sultats nous montrent que la mobilitĂ© est un point important dans la pratique d’écoute d’un podcast. Cette mobilitĂ© s’explique aussi grĂące aux supports prĂ©fĂ©rĂ©s des auditeur·rices qui est sans surprise, le smartphone Ă  61%. đŸ“±


đŸ•”ïžâ€â™€ïž Comment ? L’autre avantage du podcast est la possibilitĂ© de faire plusieurs choses en mĂȘme temps. Et oui, 89% des participant·es disent pouvoir faire deux choses en mĂȘme temps. Dans ces activitĂ©s on retrouve le sport, les tĂąches mĂ©nagĂšres, la conduite, la cuisine
 (Encore mieux quand le podcast est une recette de cuisine comme le propose notre podcast Le cul de Poule avec la cheffe EloĂŻse MonziĂšs ! )


  • Le podcast, s’ouvrir Ă  l’autre ? đŸ«‚

Si vous pensez que le podcast, c'est chacun son casque et chacun dans son coin, ce n'est pas l'avis de 77% des auditeur·rices hebdomadaires de l'étude. En effet, pour eux, le podcast permet de s'ouvrir aux autres.


À ce chiffre s’ajoute le fait que 79% des personnes interrogĂ©es Ă©coutent des podcasts avec d’autres personnes comme un.e conjoint·e, des ami·es, la famille ou encore des collĂšgues. À contrario, l’écoute du podcast comme une activitĂ© Ă  faire seul·e, ne concerne que 20% des auditeur·rices.


Le podcast agirait mĂȘme comme un dĂ©lieur de langue. 🗣

Pour 81% des auditeur·rices, les podcasts permettent de parler de nouveaux sujets de conversations et pour 71% des auditeur·rices, les podcasts permettent d’aborder des sujets tabous.


  • Qu'est-ce qui plaĂźt tant ? 👍

La forme ? Les formats de moins de 15 minutes sont Ă  privilĂ©gier selon 67% des participant·es contre 26% qui Ă©coutent des podcast de 30 minutes ou +. Ces rĂ©sultats s'expliquent par l'accessibilitĂ© des formats courts. Pour des personnes qui ne sont pas familiĂšre Ă  ce mĂ©dia, cela peut ĂȘtre effrayant de se lancer dans un podcast de plus de 30 minutes.


Le fond ? Les documentaires et les histoires vraies sont les plus demandĂ©s avec respectivement 33% et 44% des auditeur·rices. À la suite de cela on retrouve les enquĂȘtes et investigations Ă  35%, les conseils et tuto Ă  31%, les rĂ©cits personnels et tĂ©moignages Ă  31%, les interviews et conversation Ă  30%, la fiction narrative Ă  29%.


Le podcast permet d'emmener son auditeur.rice dans un autre monde, une autre réalité. Un bon podcast peut vous faire voyager sans bouger et sans image juste grùce à la force des mots.


  • Le podcast, parfait pour prendre une pause ? ☕

Il y a un sentiment trÚs fort chez les participant.es de l'étude que "tout va trop vite". En effet on note que 89% des auditeur.rices hebdomadaires le pensent. Le podcast est alors vu pour 76% d'entre eux.elles comme un média qui permet de prendre le temps.


L'Ă©tude montre que si les mĂ©dias tels que les rĂ©seaux sociaux, la tĂ©lĂ©vision sont des mĂ©dias qui surinforment tout en dĂ©sinformant, qui sont brutaux, etc. Le podcast natif lui reprĂ©sente aux yeux et aux oreilles des utilisateur.rices, la tolĂ©rance, le progrĂšs, la douceur, l'honnĂȘtetĂ©.


On peut aller encore plus loin en montrant que 83% des auditeur.rices hebdo "estiment que le podcast offre des moments de douceur", 81% "estiment qu'il atténue les stress du quotidien" et 68% "estiment qu'il adoucit la dureté / la violence du réel.


  • La publicitĂ© et le podcast : est-ce compatible ? 🎧

Pour ce qu'il en est de la publicité dans les podcast, on peut dire qu'elle est mieux lotie qu'avec les autres médias. En effet si sur les auditeur.rices intérrogé.es 36% répondent que la publicité est "trop présente", 55% d'entre eux.elles trouvent qu'elle est "adaptée avec juste ce qu'il faut" et 9% pour qui elle n'est "pas du tout présente".


💾 Pour ce qu'il en est du choix entre les podcasts gratuits et ceux payants : 37% sont pour les podcast payants sans publicitĂ© contre 63% pour des podcasts gratuits avec de la publicitĂ©.


En ce qui concerne le type de publicité on note une légÚre préférence pour les publicités lues par le·la narrateur·rice du podcast avec 41% des auditeur.rices contre 33% pour la publicité classique et 26% auditeur.rices sans préférences. Et il y a une préférence notable pour les pubs en début de podcast avec 46% contre 27% pour les pubs en milieu et fin de podcast.


La publicité est donc relativement bien acceptée et ce pour le plus grand bonheur des marques. Et oui 88% des auditeur.rices "estiment que le podcast est un bon moyen de communiquer pour une marque". Parmi les arguments en faveur du podcast de marque, on trouve la transparence, la crédibilité, l'engagement, la proximité avec les consommateur.rices et les client.es, l'innovation, etc.


(ndlr: On va pas vous cacher que ce genre de rĂ©sultat nous fait extrĂȘmement plaisir. On adore faire du podcast de marque chez Clap Audio.)


 

Si vous souhaitez vous lancer dans la création d'un podcast, nous pouvons vous aider. Il vous suffit de nous contacter, de nous expliquer votre projet et nous vous aiderons à le réaliser pour que ce soit une réussite.


Pour plus d'article rendez-vous sur notre site Clap audio dans la rubrique Blog 😉


À trùs vite !

Comments


bottom of page